Bilan culturel,  culture

Bilan culturel – NOVDEC

 

AAAAAAAAH quel plaisir d’écrire ce dernier « coups de cœur » de l’année ! Je ne vais pas vous mentir, cette série d’article n’est pas loin d’être ma favorite ! Ces deux derniers mois ont été fort riches d’un point de vue culturel et j’en suis RAVIE ! A l’inverse des deux précédents, il s’est passé un paquet de trucs cool : sorties d’albums, de single, concerts, séries en veux tu en voilà (en ai-je réellement visionné 36 différentes cette année ?), 3 festivals, soirée un peu spéciale, opéra et j’en passe. Mais pas de panique, je vous ai sélectionné seulement le meilleur (et c’était plutôt compliqué pardi).

A lire aussiBilan culturel – SEPTOCT

 

Un album : Fine Line – Harry Styles

BON, comment ne pas commencer cette sélection par cet album ? 2 ans et demi qu’on l’attendait mais il est enfin là (et ça valait le coup d’attendre). C’est doux, rock’n’roll, fou, vintage, touchant, GRAND. Avec certains titres on est plongé dans les années 1970, pattes d’eph’ et lunettes rondes et jaunes sur le nez. Avec Treat People With Kindness, on se retrouve dans une église aux USA avec une folle envie de taper des mains. Certains vous feront peut-être aussi regretter une ex imaginaire, qui sait. Dans ces 12 morceaux, l’instrumentale est dingue, c’est un réel plaisir pour les oreilles (du moins pour les miennes). Harry a son univers bien à lui et certains sons m’ont surpris mais que c’est bon. Si vous n’avez pas 46 minutes à consacrer à ce deuxième album alors je vous conseille d’écouter 4 titres : Lights Up, Falling, Treat People With Kindness et bien-sûr Fine Line (jusqu’à la FIN).

 

Une série : Le Bazar de la Charité

Synopsis : Paris, 4 Mai 1897. Un incendie dévastateur détruit en quelques minutes le Bazar de la Charité, l’édifice abritant une manifestation caritative très courue, faisant plus de 120 morts, essentiellement des femmes de la haute société et leur personnel. A cette occasion, trois femmes, Adrienne De Lenverpre, Alice De Jeansin, et sa bonne Rose Rivière voient leur destin bouleversé. Usurpation d’identité, amours interdites, changement radical de vie, émancipation, cette mini-série nous plonge dans la société parisienne de la fin du 19e siècle, en suivant le destin romanesque de ses trois héroïnes. -AlloCiné

1 Saison, 6 épisodes

 

Le bazar de la charité c’est : des décors, costumes, personnages de dingue qui nous plongent dignement dans l’époque. L’intrigue tirée d’une histoire vraie est touchante, captivante, révoltante. On a du suspens, du sexe, de l’amour, de l’amitié, des morts, des happy ending (mais pas que). Les trois actrices principales sont carrément démentes (et j’avoue avoir commencé la série pour elles), mais le casting entier est génial ! 6 épisodes c’était bien trop court et malheureusement la série n’est pas renouvelée pour une saison 2 (mais d’un côté heureusement, la fin est bonne). En bref, c’est une très chouette série et je dirais même mon dernier gros coup de cœur de l’année ! Comme quoi, certaines productions françaises n’ont rien a envié aux autres.

A lire aussiDes séries françaises à ne pas louper ?

 

 

 

Une vidéo : Les plus beaux spots de Hong Kong – Jonathan Bertin

Je suis le travail de Jonathan Bertin depuis quelques années maintenant et ça fait plutôt plaisir de le voir débarquer sur Youtube. Bizarrement (ou peut-être simplement parce que j’ai fait le tri de mes abonnements instagram, on en reparlera le mois prochain), ces derniers temps, je m’intéresse de plus en plus à la photographie. Sur sa chaîne Jonathan propose un contenu diversifié mais c’est ce genre-ci que je préfère. Les images sont belles, on découvre Hong-Kong de manière plutôt cool et les photos sont superbes (ça donne envie). En bref, j’en redemande !

 

 

Une soirée : Les nuits silencieuses

Absolument accro à la musique, il fallait bien que je teste ce genre de soirée et c’est chose faite. Les nuits silencieuses c’est quoi ? On vous met un casque sur les oreilles avec une ou plusieurs pistes selon le nombre de dj présents et vous profiter du set comme si tout était normal. Oui, c’est plutôt perturbant au début mais finalement bien chouette. La cité des sciences de Paris en organise de manière régulière durant l’année et j’ai eu la chance d’assister à la dernière. L‘ambiance est cool, c’est fun et se balader dans le musée devient moins « scolaire ». Vous voyez des gens danser n’importe comment sans trop se soucier du regard des autres et c’est carrément cool. Parce que je trouve qu’on se sent plus libérer quand on sait que tout le monde n’écoute pas la même musique, vous avez moins peur de ne pas être « en rythme », enfin ce n’est que mon avis. Le plus drôle de la soirée ? Entendre une partie de la foule reprendre le refrain de La Boulette de Diam’s (oui oui) a cappella, un délire. Bref, je vous conseille de tester, c’est une fun expérience !

 

Un concert : In Loving Memory of Tim Bergling

Et on finit par LE concert de ces deux derniers mois (pour moi) : In Loving Memory of Tim Bergling. En hommage à Avicii, il a été diffusé en direct de Stockholm sur YouTube le 5 décembre et j’ai tout simplement eu les frissons. Les morceaux joués en live par de vrais musiciens, c’est carrément DÉMENT ! ( et oui, on aurait aussi pu parler du live de coldplay parce qu’il était quand même bien chouette …).

 

 

 

Et vous, quels sont vos coups de cœur de ces deux derniers mois ?

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *