culture

J’ai lu : Le premier jour du reste de ma vie

 

 Cette année, c’est 3 bouquins de Virginie Grimaldi qui sont arrivés sous le sapin, rien que ça ! L’un d’eux était Le premier jour du reste de ma vie et j’ai naturellement décidé d’en faire ma première lecture de 2020.

L’an dernier j’avais lu Il est grand temps de rallumer les étoiles et je dois vous avouer que ce n’était pas un coup de coeur a contrario de la plupart des blogueuses littéraires. Je n’ai personnellement pas accroché à 100% à tous les personnages, l’humour de Lily m’a semblé parfois « trop » mais ce n’est que mon ressenti. C’était tout de même doux, positif, agréable à lire. L’histoire me plaisait et finalement j’avais trouvé ça trop court, j’en voulais plus mais passons, ceci n’est pas le sujet de l’article du jour !

 

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois déjantées, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par cet étonnant voyage.

 

Des personnages attachants

J’ai bien l’impression de faire un paragraphe de ce genre à chaque chronique littéraire mais que voulez-vous, s’attacher aux personnages me paraît être l’un des critères essentiels d’un roman coup de coeur. Ici, nos 3 protagonistes sont toutes un peu perdues dans leur vie, chacune à ses histoires de coeur et un caractère bien dessiné, ce qui les rend vraiment attachantes. On peut aussi facilement s’y identifier, comme elles peuvent très bien nous faire penser à un proche (et dans certaines situations, c’est assez amusant !). On suit leur histoire avec envie et ces 3 mois de croisière défile à une allure folle !

A lire aussi : J’ai lu : Je peux très bien me passer de toi

 

Une bulle de douceur

Le premier jour du reste de ma vie est un bouquin optimiste, positif et vraiment agréable à lire grâce à la plume de Virginie Grimaldi (sans grande surprise). Le contexte de croisière aide sans doute à nous plonger dans cette atmosphère légère, ensoleillée. Des liens forts se développent au fil des pages, l’amitié et l’amour sont en effet plus que présents (et c’est BEAU). A côté de cela, ces touches d’humour que j’apprécie tant sont aussi là, on sourit, on rit même. Le suspens quant à lui, n’est peut-être pas le plus important mais peu importe, je crois qu’on ne lit pas ce genre de roman pour cela.

Je dirais qu’il s’agit tout simplement de moments de vie pour nous faire oublier nos tracas du quotidien et en bref, une vraie bouffée d’air frais !

A lire aussi : J’ai lu : Le ciel est partout

 

Un coup de coeur ?

Je n’irais probablement pas jusqu’à dire qu’il s’agit d’un coup de coeur, mais c’est un roman que je conseille volontiers. Un livre finalement assez court avec lequel on passera forcément un bon moment. Ce qui m’a le plus plu ? Sans doute les premières pages qui accrochent directement le lecteur ! Une bonne première lecture pour 2020 qui je l’espère sera riche de jolies découvertes.

 

Et vous, quelle a été votre première lecture ? Avez-vous lu ce roman ?

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *